EDK CDIP CDPE CDEP
EDK CDIP CDPE CDEP

Reconversion dans l’enseignement

Les cantons et les institutions de formation sont libres d’organiser ou non des formations de reconversion dans l’enseignement et de choisir les modalités qu’ils proposent aux candidats. Pour obtenir des informations spécifiques, les personnes intéressées sont priées de se renseigner directement auprès des institutions de formation.

Refaire une formation pour devenir enseignant

Il existe, pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l’enseignement, des formations débouchant sur des diplômes d’enseignement pour le degré primaire (y compris le degré préscolaire / école enfantine) et pour le degré secondaire I. Ces formations peuvent être reconnues au niveau national.  Il n’existe en revanche pas de modalités de formation spécifiquement destinées aux personnes souhaitant se reconvertir comme enseignante ou enseignant pour les écoles de maturité.

À qui s’adressent les formations permettant la reconversion dans l’enseignement?

Les candidates et candidats à la reconversion doivent remplir les critères suivants:

  • être âgés de 30 ans au minimum;
  • être titulaire d’un certificat de maturité (gymnasiale, professionnelle ou spécialisée), d’un certificat d’école de culture générale ou d’un certificat fédéral de capacité;
  • disposer d’une expérience professionnelle correspondant à un volume total de trois années à plein temps réparties sur sept ans au maximum.

Quelles sont les modalités de la reconversion?

Il existe trois solutions, brièvement exposées ci-dessous, pour effectuer une reconversion dans l’enseignement. Une combinaison de ces solutions n’est envisageable que de manière restreinte.

1. Conditions d’admission spéciales (admission sur dossier)
Reconversion pour le degré primaire: les personnes qui souhaitent se reconvertir dans l’enseignement et qui disposent d’un certificat d’école de culture générale, d’une maturité spécialisée dans une autre orientation que la pédagogie, d’une maturité professionnelle ou d’un certificat fédéral de capacité, peuvent être admises aux études à condition que la haute école constate à travers une procédure documentée qu’elles possèdent les aptitudes nécessaires aux études supérieures (admission sur dossier).
Reconversion pour le degré secondaire I: les personnes qui souhaitent se reconvertir dans l’enseignement et qui disposent d’un certificat d’école de culture générale, d’une maturité spécialisée, d’une maturité professionnelle ou d’un certificat fédéral de capacité peuvent être admises aux études à condition que la haute école constate à travers une procédure documentée qu’elles possèdent les aptitudes nécessaires aux études supérieures (admission sur dossier).

2. Validation des acquis de l’expérience
Les personnes qui souhaitent se reconvertir dans l’enseignement et qui ne sont pas admises sur dossier (voir point 1) peuvent faire valider les compétences qu’elles ont acquises de manière non formelle et / ou informelle et qui sont pertinentes pour l’exercice de la profession enseignante. Cette procédure peut réduire le volume de la formation d’un tiers au maximum.

3. Programme spécial de formation (formation par l’emploi)
Les hautes écoles peuvent proposer un programme spécial de formation pour les personnes souhaitant se reconvertir dans l’enseignement. À partir de la deuxième année de formation, ce programme combine la formation avec une activité d’enseignement encadrée, exercée à temps partiel dans le degré visé. Le volume correspond à celui des formations ordinaires. La formation par l’emploi est également accessible aux candidats à la reconversion qui ont été admis sur dossier dans une haute école, pour autant que cette dernière n’applique pas d’autres dispositions.

Les conditions sont sinon les mêmes que pour les étudiantes et étudiants des filières régulières conduisant à l’enseignement.